Organisateurs
Contribuer à un sport
« sans dopage »

 

 

La situation: le dopage, le fléau des compétitions sportives

Vous pouvez faire partie de ces organisateurs qui disent que le dopage n’est pas leur problème et qui ferment les yeux ou bien de ceux qui ont une vision saine du sport mais qui ne savent pas concrètement quoi faire pour contribuer à un sport sans dopage.

Sans vous en rendre forcément compte, le dopage a un impact direct sur votre événement. Nous ne parlons pas là du simple fait de malheureusement remettre une médaille à un tricheur, ni de la de la mauvaise publicité si un sportif était contrôlé positif sur votre événement sans que vous n’ayez rien entrepris, mais surtout du risque juridique encouru. En effet car qui dit dopage, dit prise de médicaments et donc augmentation du risque d’accident grave pendant la course (Tom Simpson sur le Tour de France 1967 en est un bien triste exemple et loin d’être le seul…)

Au delà du dopage c’est tout le problème de l’automédication qui peut avoir des conséquences sérieuses non seulement pour les participants mais aussi pour vous en tant qu’organisateur. Combien de participants transférés à l’hôpital ou pire admis en réanimation avouent à posteriori avoir consommé massivement pendant la course de l’ibuprofen, du diclofénac, du paracetamol, du tramadol…

Pourtant une solution efficace basée sur la prévention à partir du programme QUARTZ existe.

La solution Quartz:
Une solution de prévention contre le dopage pour votre évènement

Le programme QUARTZ est déployé depuis 2015 dans l’univers du trail-running
et est déjà présent sur les 50 plus gros événements de la « planète trail » notamment au travers des circuits Ultra-Trail World Tour (UTWT) et Golden Trail Series (GTS).

  • Lorsqu’un organisateur décide de mettre en place le programme QUARTZ sur son événement
    le programme se nomme « QUARTZ Event »
  • lorsqu’il s’agit d’un sportif suivi à l’année dans le cadre du programme QUARTZ,
    celui-ci se nomme alors « QUARTZ Elite ».
En tant qu’organisateur, il vous suffit tout d’abord d’ajouter un article (à télécharger ici) sur ce que l’on nomme la « politique de santé » dans votre règlement intérieur et d’identifier les meilleurs sportifs présents sur votre événement. A partir de là, nous nous chargeons de tout.

 

Comme tous les autres participants, ces sportifs élites vont être invités à créer leur espace santé. Nous définissons ensuite une stratégie d’analyses biologiques vers ces sportifs élites, dans les 30 jours avant le départ, qui va permettre à la fois de protéger leur santé (en identifiant des pathologies éventuelles) mais aussi de contribuer à un sport sans dopage.

En effet cas de profil biologique anormal identifié par notre commission médicale (c’est à dire que le sportif élite présenterait un risque potentiellement vital à prendre le départ avec un tel profil) une « no start rule » serait appliquée et le sportif élite ne serait alors pas autorisé à prendre le départ pour raisons de santé (juridiquement possible avec l’article ajouté à votre règlement intérieur) .

En parallèle, comme le prévoit l’article 5.8 du code mondial antidopage, toutes ces informations sur le profil du sportif élite concerné sont transmises aux organisations en charge de la lutte antidopage qui peuvent ensuite cibler leur stratégie de contrôles.

C'est ainsi que le programme QUARTZ vous offre,
comme des dizaines d'autres organisateurs
qui ont déjà choisi de s'engager,
la possibilité de contribuer à un sport sans dopage.

Le process

  1. L’article sur la « politique de santé » est ajouté dans votre règlement intérieur.

  2. Comme tous les participants, les sportifs élites sont invités à créer leur espace santé lors de leur inscription.

  3. Dans les 30 jours avant le départ (J-30), les sportifs élites réalisent « chez eux » une analyse sanguine, urinaire ou capillaire demandée par nos équipes.

  4. Sur place la veille de l’événement (J-1) en accord avec l’organisateur, une seconde série d’analyse peut être réalisée sur les sportifs élites.

  5. La commission santé, en accord avec l’organisateur, peut décider en cas d’un profil anormal d’une mise hors compétition d’un sportif élite pour raisons de santé.

  6. En cas de profil anormal, les informations sur le sportif élite concerné sont transmises aux organisations en charge de la lutte antidopage afin de pouvoir mieux cibler leurs contrôles.

contribuer-a-un-sport-sans-dopage
leo. mi, quis, libero. ultricies accumsan eget velit, non vel, porta.